Accueil >Les Projets >Verger des Possibles

Verger des Possibles


Objectifs d’acquisition

  • Date de lancement : 09/02/2021
  • Date d'échéance : 21/06/2021
  • Hectares à acquérir : 2,09 ha
  • Objectif en argent (total) : 75.000 €

État d'avancement

  • Prendre des parts
  • 28%
    72%
  • 0% atteints (0 €)
  • 28% en cours de traitement (20.900 €)
  • 72% restants à trouver (54.100 €)



Verger des Possibles - Collectif citoyen

Appel à épargne ouvert pour l’acquisition de 2ha par un collectif citoyen sur les hauteurs de la Ville de Liège !
Objectif : 75.000€. À récolter d’ici juin 2021

portfolio

Une acquisition de 2 hectares au sein d’une zone verte protégée d’une vingtaine d’hectares agricoles, à quelques minutes de Liège, est en cours, à Jupille, au lieu-dit « Aux Piétresses ».
Cette terre est située en face du « Champ des Possibles », le projet du maraicher François Sonnet que TEV a soutenu lors de son installation : c’est via François que Terre-en-vue a été contactée par un collectif citoyen qui se mobilise en vue de racheter cette parcelle, mise en vente par ses propriétaires.

Mobilisation contre l’urbanisation

Ce terrain agricole de 2ha était convoité par des candidats bâtisseurs. Face au risque de voir cette terre agricole passer en zone à bâtir, un collectif citoyen s’est formé pour acquérir la parcelle. Ce collectif a rapidement atteint le nombre de 80 personnes. L’investissement, humain et financier, était suffisant pour convaincre Terre-en-vue de monter dans l’aventure.

La sauvegarde des terres agricoles en périphérie urbaine est en effet vitale pour notre futur proche. Permettre dès lors à des citoyens de gérer collectivement une part de leur alimentation en collaborant avec un maraîcher et un éleveur professionnels et en dynamisant l’écologie et la biodiversité périurbaine est une opportunité nouvelle et riche de sens et de devenirs.

Gestion de la terre

Une asbl en création gérera ce projet collectif en vue d’y planter une centaine d’arbres fruitiers hautes tiges pâturés par des moutons, d’y implanter des haies libres mellifères et une mare dans une perspective écologique. Il s’agit là des premières idées complémentaires à l’implantation du verger, d’autres pourraient émerger, tout dépendra des envies et motivations du collectif. Ce qui est certain, c’est que l’association veut se concentrer sur l’alimentation citoyenne biologique, sur la protection de la biodiversité et la transition écologique. Le site, selon les statuts de l’association, se veut ouvert et destiné également à de l’animation, de la sensibilisation et de la cohésion sociale.


Photo : Le collectif au travail sur le champ de François Sonnet

Appel à épargne

Le collectif est très engagé dans le quartier et a déjà reçu des marques de soutien de nombreuses personnes de leur entourage. Mais il a besoin de soutien plus large encore pour parvenir à rassembler l’épargne nécessaire à cet achat.
Soutenez les et prenez part à ce projet en devenant coopérateurs de Terre-en-vue ! Pour rappel, chaque part coûte 100 € et vous en prenez autant que vous le souhaitez.

Le compromis de vente a été signé en février 2021. Il nous reste donc 4 mois pour atteindre l’objectif de 75.000€ au total (65.000€ pour les terres plus les frais notariaux et d’enregistrement). Et ce, avant la signature des actes. Nous voilà donc tous dans les starting-block : c’est le moment de soutenir ce beau projet collectif !