14
oct

Les petits-déjeuners d’Oxfam 2020 en mode COVID et nouvelles de Terre-en-vue

par TIBESAR Arthur
à 12h12min

Ch.è.r.e.s coopérat.rice.eur.s et sympatisant.e.s de Terre-en-vue,

Oxfam.

Chaque année, depuis 2016, les bénévoles du magasin d’Arlon ouvraient leur porte à Terre-en-vue en soutien à Bio-Lorraine et à la Ferme du Muselbur. De nombreux participants y ont découvert Terre-en-vue et ont rejoint la coopérative.

Ces bénévoles se sont aussi cotisés pour prendre des parts en soutien aux fermes précitées et à la Bergerie d’Acremont. Oxfam fait aussi partie des fondateurs de Terre-en-vue.

Cette année, pas de rencontre conviviale, mais la possibilité de réserver des paniers.

Tous les renseignements se trouvent sur le tout nouveau site du magasin d’Arlon :

https://www.oxfamarlon.be/petites-dejeuners

Date limite de réservation : 7 novembre.

Grande campagne de communication de TEV lancée le 11 octobre.

https://terre-en-vue.be/actualite/article/entre-nos-mains-la-terre-appel-citoyen-pour-la-sauvegarde-de-nos-terres

Terre-en-vue donne la parole directement aux principaux intéressés : les agriculteurs soutenus par le mouvement, les citoyens qui s’engagent comme coopérateurs, bénévoles, mangeurs proches d’une ferme ; mais aussi à quelques personnalités publiques telles qu’Adélaïde Charlier (Youth for Climate), Bruno Coppens ainsi que Olivier De Schutter.

Parrain de Terre-en-vue, Olivier De Schutter est un juriste et professeur de droit international à l’université catholique de Louvain. Il a assumé, entre 2008 et 2014, le mandat de rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation du Conseil des droits de l’homme à l’Organisation des Nations unies. Il a été membre du Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l’ONU entre 2015 et mai 2020, jusqu’à sa nomination récente comme Rapporteur spécial de l’ONU sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme.

Au total, 20 témoignages vidéos sont en cours de diffusion - sur notre page Facebook mais aussi, pour ceux qui n’ont pas accès à ce réseau, sur notre compte Youtube -, les Interviews Terre à terre. Suivront ensuite des podcasts audio, mais aussi des ateliers Do it Yourself. Ateliers qui accompagneront d’autres actions de sensibilisation sur le terrain.

Plus que jamais, restons fermes !